Transfert de déchets radioactifs

Le gouvernement veut entreposer provisoirement, pour 30 ans seulement, les 22 millions de mètres cube de déchets radioactifs issu de la décontamination sur un site de 16 km2 qui entoure la centrale de Fukushima daï-ichi. Mais le projet est dans les limbes à cause des discussions avec les propriétaires des terrains. Seules deux petites zones ont pu ouvrir pour le moment, une à Futaba et une à Ôkuma, d’une capacité totale de 20 000 m3. Le premier transfert de déchets vers la zone de Futaba, située seulement à 500 m de la centrale de Fukushima daï-ichi, vient d’avoir lieu. Le premier vers Ôkuma a eu lieu le 13 mars dernier et il y a maintenant 246 m3 de déchets sur place.

A Futaba le transport a été effectué avec deux camions chargés de 6 gros sacs d’un mètre cube chacun. A ce rythme là, pour transporter les 22 millions de mètres cube de déchets attendus, il faudra donc 3,7 millions de voyages. Pour remplir le site en 10 ans, il faudra 1 000 transports par jour ! Qui peut croire que les autorités reprendront les déchets au bout de 30 ans ?