Monju, l’acharnement thérapeutique continue

L’exploitant a soumis un rapport au gouvernement où il explique les mesures prises pour éviter que se reproduise les manquements graves à la sûreté qui avaient été dénoncés par la NRA. Elle avait suspendu toute velléité de redémarrer ce réacteur.
Rappelons qu’il a démarré en 1994 et est tombé en panne en 1995 et que depuis, il est à l’arrêt. Il s’agit d’une technologie obsolète et excessivement dangereuse à cause du sodium liquide utilisé pour le refroidissement.