Nucléaire français : la fuite en avant ou l’effondrement

L’ACRO révèle ce jour le contenu d’un rapport d’expertise de l’IRSN qui dérange : l’application stricte de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) entraînerait l’arrêt complet du parc nucléaire français en 5 ans par occlusion intestinale, sauf si EDF choisissait d’arrêter en premier les réacteurs de 1 300 MWe, qui sont plus récents.

Comme l’a déclaré M. Jean-Bernard Lévy, président-directeur général d’EDF : « si je devais utiliser une image pour décrire notre situation, ce serait celle d’un cycliste qui, pour ne pas tomber, ne doit pas s’arrêter de pédaler. »

Les explications sont à retrouver sur le site de l’ACRO : http://acro.eu.org