Ôï : pas de réévaluation du risque sismique

Suite à la récente polémique sur l’évaluation du risque sismique à la centrale nucléaire d’Ôï située dans la province de Fukui, l’Autorité de régulation nucléaire, la NRA, a finalement conclu que les estimations de l’exploitant, Kansaï Electric, étaient acceptables. Les contestations de Kunihiko Shimazaki, ancien commissaire de la NRA, ont été jugées « sans fondement ». Et la méthode de calcul qu’il a suggérée donnerait des résultats contradictoires et irréalistes et n’aurait pas atteint une maturité scientifique suffisante.

Il n’y a plus de sismologue parmi les commissaires. Shimazaki, quant à lui, avait inspecté cette centrale et ses failles quand il était en poste. Mais la NRA n’a pas prévu de pouvoir en compte les avis des experts extérieurs.

La crédibilité de la NRA est remise en cause par cette affaire.