Le ministère de l’industrie intervient pour modifier la présentation d’un chercheur dans un lycée

Sadamu Yamagata, enseignant chercheur à l’université de Hokkaïdô, devait faire, le 16 octobre 2017, une présentation sur l’énergie pour les lycéens et la population de Niséko. Il avait prévu, notamment, de présenter les problèmes liés à l’énergie nucléaire. Il a envoyé sa présentation en avance, le 11 octobre dernier et dès le lendemain, deux représentants du ministère de l’industrie ont frappé à la porte de son bureau.

Selon l’Asahi, qui rapporte l’affaire, les représentants du ministère lui ont reproché de montrer une image de la centrale accidentée de Fukushima daï-ichi en affirmant qu’il s’agissait de manipulation destinée à donner une mauvaise image de l’énergie nucléaire. Pour eux, cette catastrophe nucléaire, ne doit être qu’une « rumeur néfaste »… Une autre planche leur a aussi déplu car elle osait demander : « Le nucléaire est-il bon marché ? ». Les représentants du ministère lui auraient suggéré de présenter une autre perspective.

L’enseignant-chercheur a fait sa présentation comme prévu, mais aurait ajouté une image d’une éolienne accidentée. Le Mainichi montre la planche avant et après :

Il s’agit là d’une atteinte inacceptable à la liberté académique.