Accès autorisé pour une toute petite partie d’Ôkuma

La commune d’Ôkuma a entièrement été évacuée et est quasi-entièrement classée en zone de retour difficile. A partir du 24 avril prochain, les habitants de deux hameaux pourront passer la nuit chez eux. Il s’agit d’Ôgawara où l’exposition externe est comprise entre 20 et 50 mSv/an et de Nakayashiki, où elle est inférieure à 20 mSv/an. Seuls 379 personnes réparties dans 139 foyers y vivaient avant la catastrophe, soit à peine 3,6% de la population de la commune.

Le gouvernement espère y lever l’ordre d’évacuation eu printemps 2019, quand le nouvel hôtel de ville sera prêt.